logomahamum.jpg

powered_by1.png, 1 kB
Accueil arrow MAHAMUM
MINHDU : La mise en œuvre des recommandations du CoDESC préoccupe PDF Print E-mail
Written by Administrator   
Wednesday, 22 August 2012
ImageDe concert avec la société civile, un groupe de travail de cette institution ministérielle réfléchi sur la pistes de réflexion devant permettre au gouvernement de mettre en place une stratégie nationale et un plan d’action pour garantir prioritairement le droit à un logement décent aux personnes et groupes défavorisés et marginalisés.

Une fois de plus, la problématique du logement social préoccupe. D’après un responsable du ministère de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU), la question du logement nait du fait qu’il existe un déficit de construction de logements sociaux face à une très forte demande exprimée par les ménages. Face à cette problématique, un groupe de travail constitué des représentants de cette institution ministérielle et de la société civile, notamment de l’Ong ASSOAL et de la plateforme des Droits Economiques, Sociaux et Culturels (DESC) Cameroun, réuni dernièrement dans les locaux dans la salle de conférence de l’immeuble ministériel n°2, voudrait permettre au gouvernement d’apporter des réponses adéquates concernant les dernières recommandations formulées par le Comité des DESC (CoDESC) lors du prochain examen périodique de son rapport sur la mise en œuvre du PIDESC.

En d’autres termes, « formuler des pistes de réflexion devant permettre au gouvernement camerounais de mettre en place une stratégie nationale et un plan d’action pour garantir prioritairement le droit à un logement décent aux personnes et groupes défavorisés et marginalisés », commente Achille Ndaimai, secrétaire permanent de la PFDESC Cameroun, membre du groupe de travail. Le décor de la journée ainsi planté, les consignes assignées au groupe, pour cette  1ère rencontre, étaient donc non seulement de faire un état des lieux de la situation du logement au Cameroun, mais aussi d’émettre des avis sur la mise en place de ladite stratégie nationale assortie de son plan d’action, afin de garantir un logement pour tous.

Selon Achille Ndaimai, les recommandations formulées par le CoDESC ne souffrent d’aucune contestation. Bien plus, « la nécessité de la mise en place d’une stratégie nationale pour le financement du logement social au Cameroun est la seule solution qui puisse véritablement aider le Cameroun à résoudre l’épineux problème de déficit de logements ». A cet effet, le secrétaire de la PF DESC Cameroun rappelle les principaux axes de la stratégie élaborée par le Réseau National des Habitants du Cameroun (RNHC) depuis 2010 et proposé au gouvernement camerounais. 

 

Accompagnement des coopératives d’habitat

Au terme des échanges, il en ressort quelques grandes résolutions. Il faudra, par exemple, encourager les dynamiques sociales dans les opérations de promotion et de construction des logements sociaux à l’instar de l’Ong ASSOAL et du RNHC qui accompagnent la création des coopératives d’habitat social sur l’étendue du territoire national, promouvoir une approche participative dans le montage et la construction des logements par les sociétés telles que la SIC et autres établissements immobiliers. Et, enfin, pourquoi ne pas, revoir le système de financement du logement au Cameroun, tout en adoptant un cadre juridique favorable à la construction des logements sociaux au bénéfice de personnes vulnérables et défavorisées ! La prochaine rencontre est prévue le 17 août prochain.
 
< Prev   Next >
© 2017 Plateforme des Promoteurs des Mutuelles et Cooperatives Habitats
Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.